Blog WordPress non indexé par google : les vraies raisons (avec Checklist !)

  • Par : Laurent
  • Date : mai 20, 2022
  • Temps de lecture : 19 min.

C’est le cauchemar de tout blogueur : constater que son blog WordPress (pages + articles) n’est pas indexé par Google et donc invisible à 90% sur Internet.

Articles de blog WordPress non référencés. Pourquoi ? Voici les raisons principales.

Mais quelles sont les raisons principales de cet énorme problème et surtout, quelles sont les choses à faire et ne pas faire si vous rencontrez actuellement cette situation.

En règle générale, votre blog WordPress n’est pas indexé sur Google pour les raisons principales suivantes :

  1. Votre blog est tout simplement trop jeune (c’est la raison principale !)
  2. Vous avez mal paramétré certaines choses : blog, sitemap, fichier robots.txt, etc.
  3. Vous êtes dans une niche YMYL et/ou vous manquez d’expertise dans le domaine/sujet choisi (E-A-T)
  4. Vous ne publiez pas régulièrement
  5. La rédaction de vos contenus n’est pas assez qualitative pour Google
  6. Vos articles ne sont pas interconnectés entre eux (absence de maillage/interlinking)
  7. Votre blog comporte trop de catégories et de sous-catégories (sans articles)
  8. Votre hébergement n’est pas assez rapide

Autant vous l’annoncer tout de suite : il est de plus en rare de voir ses articles indexés rapidement par Google si votre blog est tout récent. Même avec le meilleur nom de domaine !

C’est pourquoi je vous propose de passer en revue les différentes raisons évoquées ci-dessus au moyen de cette checklist. Puis de vous indiquer ce qu’il faut faire et ne pas faire pour indexer votre blog de la meilleure façon sur le leader des moteurs de recherches.

C’est parti !

Mon blog WordPress n’est pas indexé sur Google – Les 8 raisons principales

#1 Un blog trop jeune et pas assez « âgé » pour Google

J’ai volontairement placé cette raison au top de cette checklist car c’est celle dont on ne parle pas assez. OUI, si vous venez tout juste de lancer votre blog sous WordPress et qu’il n’est pas encore indexé par Google, c’est parce qu’il est récent.

J’irai même plus loin. Dans l’éventualité où vous n’êtes pas concerné par les 7 autres raisons que j’évoque ci-dessous, sa mise en ligne récente aura de grandes chances d’être l’UNIQUE raison de son absence totale sur le moteur de recherche américain.

Dur à lire et à entendre non ?

Rassurez-vous, ce problème perçu légitimement comme très injuste, touche de nombreuses personnes dans la communauté des blogueurs. Moi y compris.

Il n’y a donc pas grand-chose à faire mis à part attendre et d’être patient : très patient !

Combien de temps attendre pour voir son blog et ses articles indexés par Google ?

Actuellement, il est impossible d’apporter une réponse précise et seul notre ami Google détient la vérité.

D’ailleurs, on peut constater que les résultats d’indexation varient d’un blog à un autre, ce qui est très déroutant pour les blogueurs et les blogueuses que nous sommes. En effet, certains chanceux pourront voir leur nouveau blog indexé dans les premières semaines suivant sa mise en ligne, quand d’autres devront attendre des mois et des mois !

Antérieurement, j’ai déjà fait partie des malchanceux avec une moyenne d’attente de 9 mois. Et croyez-moi, il n’y a rien de plus frustrant et d’énervant que de voir son travail de blogueur totalement ignoré par Google malgré des semaines et des semaines de travail. Encore plus quand vous avez rédigé des articles de très bonne qualité et que vous affichez une réelle compétence dans les sujets traités.

Je vous donnerai d’ailleurs deux exemples concrets de rédaction dans la section #5 consacrée à la qualité dans la rédaction de contenus.

#2 De mauvais réglages ou paramétrages

Les mauvais réglages où paramétrages peuvent parfois être la cause principale d’une absence d’indexation de son blog et de ses articles.

Il est donc primordial que vous vérifiiez les 3 choses suivantes.

1 – Avez-vous coché par mégarde cette petite case dans les réglages de WordPress ?

Cette erreur est rare mais il est possible que vous ayez coché cette case par inadvertance. Avec pour conséquence d’informer le moteur de recherche Google (et les autres moteurs) de ne pas indexer tout le contenu de votre blog : pages, articles.

Comment le vérifier ?

  1. Rendez-vous dans l’onglet « Réglages » sur la gauche puis dans « Lecture »
  2. Aller au bas de la page et vérifier la case située à droite de la mention « Visibilité par les moteurs de recherche »
  3. Cette case ne doit en aucun cas être cochée !
Case à ne pas cocher sur blog WordPress : Visibilité par les moteurs de recherche

2 – Votre fichier robots.txt est-il bien configuré ?

Normalement, il n’y a pas de raison que ce soit le cas mais sait-on jamais !

Pour le vérifier, renseignez l’une des 2 adresses suivantes dans le champ url :

https://votrenomdedomaine.com/robots.txt

https://www.votrenomdedomaine.com/robots.txt

Une fois la page affichée, vérifiez si le code est similaire à celui ci-dessous :

User-agent: *
Disallow: /wp-admin/
Allow: /wp-admin/admin-ajax.php

Si ce n’est pas le cas, corrigez-le. Vous pouvez même y intégrer le sitemap de votre blog WordPress (dont je vous parle juste après) dans ce même fichier robots.txt. Exemple :

https://domicile-et-travail.com/robots.txt

3 – Avez-vous renseigné votre sitemap sur la Google Search Console ?

Il faut tout d’abord savoir que le moteur de recherche Google peut très bien indexer votre blog WordPress sans que vous lui ayez transmis un sitemap.

Toutefois, il est vivement conseillé de le faire, ne serait-ce que pour surveiller l’ajout progressif des pages et des articles de votre blog au moyen de la Google Search Console.

Comment ajouter le sitemap de votre blog et où le trouver sur WordPress ?

Sachez que vous n’avez pas besoin de plugin pour générer votre sitemap. En effet, le CMS WordPress le génère automatiquement à une adresse bien précise. Voici où le trouver :

https://votrenomdedomaine.com/wp-sitemap.xml
https://www.votrenomdedomaine.com/wp-sitemap.xml

Pour l’ajouter à la Google Search Console, voici comment procéder. Vous noterez que la démarche est extrêmement simple.

  1. Après avoir renseigné l’URL de votre blog sur la Google Search Console, rendez-vous sur la page principale « vue d’ensemble ».
  2. Allez dans l’onglet situé à gauche « Index » puis → « Sitemaps ».
  3. Saisissez l’URL de votre sitemap dans le champ prévu à cet effet et comme indiqué sur la photo ci-dessous. Ne mettez pas le « / »juste devant.
  4. Validez en cliquant sur le bouton envoyer.
Renseigner le sitemap d'un blog WordPress sur la Google Search Console

Aussi, ne soyez pas surpris de devoir attendre quelques minutes voire quelques heures pour que le sitemap soit bien enregistré.

#3 Une niche trop sensible (YMYL) et un manque d’expertise dans son domaine (E-A-T)

Tout d’abord, il faut savoir que depuis quelques temps déjà, Google affiche une nette priorité aux sites web (et aux blogs par définition) qui jouissent d’une vraie crédibilité sur le sujet abordé.

Ainsi, si le principal sujet de votre blog (et ses articles) est susceptible d’avoir un impact direct sur la vie des personnes (ce que l’on appelle un contenu YMYL), vous avez fortement intérêt à maitriser votre sujet. De plus, il vous faudra afficher une réelle expertise dans les informations que vous souhaitez partager au travers de vos articles.

C’est ce que l’on appelle le critère E.A.T. de Google :

  • E pour « Expertise »
  • A pour « Authoritativeness » (traduire par Autorité)
  • T pour « Trustworthiness » (traduire par Confiance)

L’aspect le plus important de ce critère E-A-T pour Google est de prioriser les contenus de grande qualité qui sont rédigés par des auteurs qualifiés.

Voici un exemple concret. Vous êtes propriétaire d’un blog qui aborde le sujet des régimes alimentaires mais vous n’avez aucune qualification dans le domaine mis à part une bonne plume pour la rédaction de vos articles. En appliquant le critère E.A.T. (au moyen de puissants algorithmes), Google affichera prioritairement le même style de blog si son auteur est :

  • Médecin nutritionniste
  • Diététicien(ne)

C’est aussi simple que ça !

Donc, ne soyez pas surpris de ne pas voir votre blog indexé (où de ne jamais être bien référencé dans les premiers résultats de recherche) si vous ne remplissez pas les conditions E.A.T.

Autre information supplémentaire, un contenu YMYL est un contenu susceptible d’avoir un impact direct sur la vie des personnes. Par conséquent, les 4 thèmes suivants sont directement visés et très surveillés par Google (même avec un blog WordPress !) :

  • Le bonheur
  • La santé
  • La stabilité financière
  • La sécurité des personnes

#4 Un manque de régularité dans la publication de ses articles de blog

Le manque de régularité dans la publication d’articles sur un blog peut être l’une des raisons de son absence d’indexation sur Google. En tout cas pour les premiers mois.

Google nous donne ce petit indice dans ses consignes aux blogueurs et blogueuses !

Écrivez bien et souvent : consignes de Google pour les blogueurs et blogueuses

Comme vous pouvez le lire dans cette capture d’écran, il ne s’agit pas de publier souvent avec du contenu de mauvaise qualité. J’en parle d’ailleurs dans la prochaine section.

Il s’agit en fait d’être régulier dans ses publications. Voici deux exemples de régularités possibles si vous êtes blogueur :

  • Nouveau blog : 15 articles par mois durant 2 mois puis 8 articles/mois pour les mois suivants.
  • Blog plus ancien : 1 ou 2 articles par semaine avec un contenu de très bonne qualité avec une base minimale de 1000 mots/article.

Si je prends mon exemple avec le blog Domicile et Travail, je publie désormais entre 6 et 8 articles par mois et je remarque petit à petit que la plupart de ces derniers sont indexés rapidement : en quelques jours seulement voire en quelques heures si le sujet abordé n’a jamais été traité.

Soyez donc régulier dans vos publications pour que vos articles soient indexés le plus rapidement possible par le moteur de recherche Google.

#5 Un manque de qualité dans la rédaction du contenu

Constater que des articles de blog ne sont pas indexés par Google parce qu’ils sont de mauvaise qualité est très fréquent. Là-aussi, le moteur de recherche est très transparent sur ses exigences vis à vis des blogueurs et blogueuses :

Comme avec les autres sites, assurez-vous de respecter nos Consignes aux webmasters pour créer du contenu enrichi, pertinent et utile.

Google

Et gare à ceux qui ne respecterait pas cette règle importante car Google possède vraiment les moyens de ne pas indexer votre blog WordPress.

Comment me direz-vous ? Eh bien d’une part grâce à ses puissants algorithmes et d’autre part au moyen d’une vérification manuelle si le moteur de recherche flaire en amont que le contenu de votre blog est :

  • Pauvre
  • Contient du contenu dupliqué
  • N’affiche aucune information pertinente sur le sujet traité

Mais ce n’est pas toujours vrai !

En effet et je tiens à le préciser. Ayant publié de nombreux articles au travers de mes différents blogs (environ 500), j’ai quand même pu constater que pour la même attention apportée à la qualité du contenu et pour la même charge de travail, certains de mes articles n’affichaient pourtant pas les mêmes résultats en termes de nombre de visites.

Sur le même blog et avec deux articles différents qui ont nécessité pour chacun d’eux une semaine de travail, un seul des deux rencontre actuellement énormément de succès : 8 000 pages vues environ par mois pour ce seul article !

Exemple d'article très bien indexé par Google

Quant au deuxième, malgré un article qui comporte énormément d’infos, de tests et de conseils, celui n’atteint vraiment pas le résultat escompté. Même avec plus de 6000 mots !

Voici le lien de ce second article pour les curieux et les curieuses.

Il faut donc parfois ne pas trop chercher à comprendre comment fonctionne réellement le moteur de recherche Google car nombreux sont les exemples comme le mien.

Mais dans mon cas, il semble que ce soit l’ancienneté du 1er article (+ de 10 ans) qui lui donne autant de visibilité VS 2 ans pour le 2ème article.

Néanmoins, ces résultats doivent être surveillés et étudiés de près sur le long terme pour confirmer l’analyse que j’en fait.

#6 Une absence d’interconnexion entre les différents articles du blog (maillage inexistant)

Ce peut être aussi l’une des raisons qui fait que votre blog WordPress n’est pas encore indexé dans le moteur de recherche Google.

En effet, quel que soit le nom qu’on donne à cette technique (maillage interne – interlinking), celle-ci doit être mise en place le plus tôt sur votre site. Je dirai même très rapidement. Car le moteur de recherche Google l’apprécie dès lors que sa mise en place est effectuée intelligemment et ne trompe pas les visiteurs de votre blog.

Définition du maillage interne : ce sont tous les liens internes d’un site web rattachés au même nom de domaine et qui relient les pages et les articles entre eux.

Exemple concret : sur l’article consacré au meilleur écran pour le télétravail, un lien interne est présent et redirige vers un autre article qui parle de l’écran incurvé.

Cette technique présente deux avantages non négligeables :

  •  Elle oriente les lecteurs et lectrices vers un autre article qui peut éventuellement compléter l’information recherchée. Dans l’exemple ci-dessus, j’invite l’internaute à consulter un autre article susceptible de l’intéresser et qui lui permettra peut-être d’obtenir beaucoup plus d’information que celle souhaitée. En l’occurrence sur les écrans d’ordinateurs.
  •  Elle joue un rôle important dans l’optimisation du référencement car elle permet de faire profiter de la popularité d’un article à un autre article qui traite à peu près du même sujet.

Pourquoi la mise en place d’un maillage interne sur votre blog WordPress est primordiale ?

Le maillage interne sur un blog WordPress est très important pour les raisons principales suivantes :

  • Il fluidifie de manière intelligente la navigation sur site web et invite/aide les Internautes à consulter d’autres articles sur celui-ci.
  • Il indique au moteur de recherche Google une réelle cohérence entre vos différents articles.
  • Il permet d’augmenter son indice de visibilité dès lors qu’on n’abuse pas de sa mise en place. Exemple : trop de liens internes sur une seule page, redirections vers des pages ou des articles n’ayant aucun rapport entre eux.

Si ce n’est pas déjà fait, veillez donc à mettre en place le maillage interne sur votre blog WordPress de manière intelligente dès la rédaction de vos premiers articles.

#7 Trop de catégories et de sous-catégories avec trop peu d’articles

C’est quelque chose que j’ai remarqué ces dernières années. A chaque fois que je mettais en place un nouveau blog avec trop de catégories sans un minimum d’articles (environ 5), ces derniers n’étaient jamais indexés normalement sur Google. Cela était d’autant plus flagrant quand j’y ajoutais autant de sous-catégories.

À vrai dire, cela semble logique que Google préfère des blogs avec un minimum d’articles dans chaque catégorie mais il m’a fallu faire plusieurs essais pour le confirmer.

Ainsi, si vous lancez un nouveau blog avec WordPress et souhaitez que vos articles soient le plus rapidement indexé par le moteur de recherche outre-Atlantique, je vous conseille d’appliquer la méthode suivante :

  1. Faites en sorte de commencer avec 3 catégories principales seulement.
  2. Classez chaque nouvel article dans l’une de ces trois catégories.
  3. À partir du moment où chaque catégorie contient un minimum de 10 articles , considérerez que vous pouvez envisager de créer d’autres catégories en suivant le même modèle.

Grâce à cette méthode, je peux vous affirmer que l’indexation de mes articles est plus rapide. Celle-ci vous permet aussi d’effectuer le maillage interne de votre blog beaucoup plus facilement.

Toutefois, je ne la considère pas non plus comme une règle figée et qu’il faut s’interdire de contourner. Mais très sincèrement, je la préfère largement à cette autre méthode résumée sous forme de tableau et qui n’a jamais donné de très bons résultats en termes d’indexation :

Catégories
Principales
Sous-CatégoriesNombre d’articles
1ère catégorieN/A3
2ème catégorieSous-Catégorie 12
3ème catégorieSous-Catégorie 14
Sous-Catégorie 23
4ème catégorieN/A6
5ème catégorieN/A4
6ème catégorieSous-Catégorie 15
Sous-Catégorie 27
Sous-Catégorie 35
Débuter avec 39 articles de blog de cette manière n’est pas une bonne méthode (ce n’est que mon avis).

#8 Un blog WordPress hébergé sur un serveur trop lent

J’ai volontairement placé cette raison en dernier car je ne la trouve pas aussi importante que les précédentes.

Néanmoins, depuis la mise en place du « Core Web Vitals score » par Google au milieu de l’année 2020, la vitesse de chargement de chaque page et de chaque article de votre blog WordPress est un facteur très important pour le moteur de recherche.

De manière générale, son outil de mesure est chargé de calculer la vitesse de vos pages et de vos articles de blog au moyen de la métrique « Largest Contenful Paint » (LCP).

En conséquence, si les résultats de vitesse d’affichage sont mauvais, il y a de fortes chances que Google ne l’indexe pas. Et dans le meilleur des cas, les pages et les articles qui se retrouvent avec un mauvais score se retrouveront mal classés sur le moteur de recherche Google.

C’est quoi un bon LCP (Largest Contenful Paint)

Vitesse de chargement
(page ou article)
Résultat obtenu
Inférieur à 2,5 secondesBON
Entre 2,5 et 4 secondesÀ AMÉLIORER
Au-delà de 4 secondesMÉDIOCRE

Comment mesurer la vitesse de chargement d’un blog WordPress?

Il existe plusieurs services en ligne gratuits pour mesurer la vitesse de chargement d’un blog WordPress. En voici deux qui sont régulièrement utilisés par de nombreux blogueurs :

  • Google PageSpeed Insights
  • GTmetrix

Comme exemple, je vous partage le résultat obtenu pour un autre blog que je possède. Sa page d’accueil se charge en 2,2 secondes. Un résultat considéré comme bon par Google.

Trellis theme WordPress - Test vitesse de chargement avec GTmetrix

Mais comment obtenir un chargement rapide de vos articles sur votre blog WordPress afin de maximiser vos chances d’indexation par le moteur de recherche Google ?

  1. Préférez l’usage d’un thème WordPress léger comme Trellis, Generate Press ou Acabado.
  2. Choisissez un plan hébergement rapide comme Cloudways et évitez les serveurs d’hébergement mutualisés qui ne priorisent pas la rapidité.
  3. Utilisez le moins de plugins possibles sur votre blog (pas évident parfois, je sais !).
  4. Pensez à alléger toutes les images présentes sur l’ensemble de votre site web.

10 choses à faire pour bien indexer son blog WordPress sur Google

Elles sont assez simples. Il suffit juste de reprendre les 8 sections que vous venez de lire et de retenir les choses les plus importantes :

  1. Vérifiez que vous avez bien autorisé la visibilité de votre blog par les moteurs de recherche (Google compris).
  2. Inscrivez votre nouveau blog sur la Google Search Console
  3. Indiquez le sitemap de votre blog sur cette même console
  4. Vérifiez votre fichier robots.txt
  5. À moins d’être un expert dans votre domaine, ne vous lancer pas dans la rédaction de contenus en rapport avec les thèmes classés dans le « YMYL ».
  6. Rédigez du contenu de qualité et comportant de nouvelles informations.
  7. Publiez régulièrement.
  8. Effectuez le maillage interne de votre blog (liaison entre les articles).
  9. Ne commencez pas un blog avec trop de catégories et sous-catégories.
  10. Utilisez un hébergeur rapide.

Les choses à ne surtout pas faire

À prendre ou à laisser mais je vous déconseille fortement d’utiliser les techniques suivantes pour forcer l’indexation de votre blog WordPress par Google.

  • Acheter des liens (backlinks) pour les rediriger vers votre blog afin de faire progresser votre page rank. Gare aux algorithmes de Google qui auront vite fait de découvrir la supercherie. D’autant plus si votre blog est tout récent.
  • Même chose pour les échanges de liens. Il n’y a aucun intérêt aujourd’hui d’utiliser cette vieille technique qui ne fonctionne plus et qui risque de pénaliser fortement l’indexation de votre blog par le puissant moteur de recherche américain.
  • Utiliser des programmes ou des services automatisés pour créer des liens vers votre site.
  • Utiliser le plugin « WordPress Instant Indexing Plugin » de Rank Math. Un plugin comme celui-ci utilise une API (interface de programmation) et cette dernière n’est pas du tout prévue pour l’indexation d’articles de blog. En tout cas, pas pour l’instant. Il existe donc un potentiel risque de pénalisation de la part de Google si vous vous en servez.

Quant à la soumission manuelle des URL à Google, je dois vous dire que je ne l’utilise JAMAIS car elle ne m’a jamais apportée de résultats concrets.

Ceci-étant, peut-être que vous aurez plus de chances que moi si vous vous décidez à l’utiliser pour tenter d’indexer vos pages et vos articles qui restent totalement ignorés par Google.

Comment vérifier si les articles et pages de votre blog ont été indexés par Google ?

Vous pouvez vérifier facilement la bonne indexation des articles et pages de votre blog WordPress au moyen des 2 méthodes ci-dessous.

La première marche mais n’affiche pas autant de précision que la deuxième. C’est pourquoi je vous conseille la 2ème méthode.

1ère méthode : directement sur le moteur de recherche

Prenons un exemple concret : la vérification de la bonne indexation des articles de Domicile et Travail.

Pour découvrir la liste des articles de mon blog qui sont bien indexés, j’effectue la requête suivante dans le champ de recherche du moteur Google (« site: » + « nom de domaine et son extension »:

site:domicile-et-travail.com

Par la suite, j’obtiens les résultats suivants :

Résultats indexation première page
1ère page : résultats de l’indexation de catégories
Résultats indexation sixième page
6ème page : résultats de l’indexation d’articles

Si vous souhaitez vérifier l’indexation de votre blog à l’aide de cette même méthode, remplacez simplement le nom de domaine et son extension par celui de votre site web.

Il faut toutefois préciser que cette méthode n’est pas précise. Pour cette raison, je vous invite à utiliser la deuxième méthode ci-dessous : celle de Google.

2ème méthode : en utilisant la Google Search Console

Si vous utilisez cette méthode, cela nécessite 2 actions en amont de votre part :

  1. Avoir enregistré votre blog WordPress sur la Search Console de Google.
  2. Avoir renseigné l’URL de son sitemap.

Une fois que votre site est inscrit sur la Google Search Console ainsi que son sitemap, prévoyez un délai quelques jours voire quelques semaines parfois pour récupérer l’ensemble des données de votre blog.

Par la suite, sur la même Google Search Console, rendez-vous dans l’onglet de gauche à la rubrique « Index » → « Couverture » qui affichera les résultats concrets et actuels de l’indexation des pages et articles de votre site web.

  • En vert : les pages et articles indexés.
  • En gris : les pages et articles non-indexés.
Résultats d'indexation via la Google Search Console

Comme l’illustre l’exemple ci-dessus (à propos d’un blog récemment lancé aux USA) :

  • 25 pages et articles sont correctement indexés.
  • 69 ne le sont pas pour diverses raisons : articles trop récents, pages ou articles pas assez pertinents, pages « feed » volontairement exclues.

Quelle est la différence entre l’indexation et référencement ?

Dans son ensemble, l’indexation est la prise en compte de vos pages web et vos articles par les différents moteurs de recherche dont Google. C’est la confirmation par ces mêmes moteurs de recherches que vos différents contenus sont bien présents sur leurs serveurs respectifs.

Le référencement quant à lui est différent mais complémentaire à l’indexation. En quelque sorte, c’est le résultat du classement de vos pages et de vos articles lorsqu’un internaute effectue une recherche sur le moteur de recherche qu’il utilise. Ce résultat peut être bon comme mauvais :

  • Bon référencement : permet d’afficher les pages et articles d’un site web dans les premiers résultats de recherche. Cela nécessite beaucoup de travail, de techniques et exige un contenu pertinent et structuré.
  • Mauvais référencement : votre contenu est très mal classé sur les moteurs de recherche. C’est la raison pour laquelle votre site web ou blog WordPress ne reçoit que très peu de visiteurs.

Il est vrai que beaucoup de personnes confondent souvent l’indexation et le référencement d’un site web. C’est pourquoi j’ai trouvé utile de vous le préciser car ce n’est pas du tout la même chose.

Ensuite, sachez qu’être en 1ère page dans les résultats de recherche sur Google ne suffit pas. En réalité, l’idéal est de se classer parmi les 3 premières positions pour bénéficier d’un trafic confortable.

À ce propos, je vous invite à consulter le tableau ci-dessous qui indique le taux de clics des internautes selon la position dans les résultats de recherche (de la 1ère à la 10ème place).

Taux de clics en fonction de la position sur Google

Place sur la 1ère page
des résultats de recherche
Taux de clics (CTR*)
1ère34.2%
2ème17.1%
3ème11.4%
4ème8.1%
5ème7.4%
6ème5.1%
7ème4.1%
8ème3.3%
9ème2.9%
10ème2.6%
* Google Click-Through Rates (CTR)

Visibilité sur les moteurs de recherche : statistiques (Google gagnant !)

Il est toujours important de le rappeler.

Google reste le maitre incontesté des tous les moteurs de recherche existants. Et pour ceux et celles qui en douterait encore, voici les parts de marché des principaux moteurs de recherche utilisés en France durant l’année 2021.

Les chiffrent parlent d’eux-mêmes !

Parts de marché des moteurs de recherche en France en 2021 : statistiques.

Conclusion

J’espère que cet article vous a apporté un peu plus d’éclaircissement sur les éventuels problèmes d’indexation que vos pages et vos articles rencontrent avec le moteur de recherche Google.

Comme vous avez pu le constater, voir son contenu indexé par le géant américain n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser et il faut parfois attendre de longs mois.

En guise de conclusion, je souhaite vous partager un exemple récent d’un gros problème d’indexation.

Pas plus tard qu’hier, je regardais une vidéo d’un blogueur anglophone qui se plaignait que la moitié de ses articles n’étaient pas indexés sur Google. Nous parlons ici de plus de 300 articles publiés en moins d’une année.

À votre avis, depuis combien de temps attend-il de voir le reste de ses articles indexés par le 1er moteur de recherche mondial ?

PLUS D’UN AN !

Et les principales erreurs qu’il a commises (selon moi) ?

  • Avoir négligé la qualité d’une grande partie de ses articles.
  • Ne pas avoir publié régulièrement. Notamment 5 mois sans aucune publication !

À vous donc de tout faire en sorte pour ne pas commettre les mêmes erreurs et d’être surtout patient en attendant que votre contenu soit indexé sur Google.

Car attendre quelques semaines ou quelques mois n’a rien d’extraordinaire selon moi. Même si je dois vous l’avouer : comme vous, ça m’énerve !

Sources