Comment prouver le télétravail ? Les 4 choses à savoir !

  • Par : Laurent
  • Date : mai 20, 2022
  • Temps de lecture : 6 min.

Lorsqu’on télétravaille depuis son domicile ou tout endroit, l'employeur peut être amené à vérifier que vous travaillez bien pendant les heures convenues. Pourtant, avant même qu’il puisse exercer cette vérification tout à fait légale, vous pouvez lui montrer que vous travaillez bien à distance et que vous ne vous reposez pas.

Mais alors comment prouvez le télétravail de votre côté afin que votre employeur vous fasse confiance et ne vous surveille pas toutes les 5 minutes ?

En règle générale, voici les choses à faire pour lui prouver votre présence au travail :

  • Soignez joignable en tout temps pendant vos horaires de travail. Que ce soit par téléphone, courrier électronique, messagerie instantanée. Offrez aussi la possibilité à votre employeur de pouvoir vous joindre en vidéo via des logiciels comme Zoom ou Google Meet.
  • Partagez avec lui votre emploi du temps professionnel (heures précises) afin qu’il puisse suivre les tâches de travail quotidiennes et hebdomadaires que vous vous êtes fixées.
  • Transmettez-lui un compte rendu en fin de journée afin de l’informer du travail que vous avez pu accomplir et celui que vous avez prévu de faire par la suite.
  • Si vous êtes mutuellement d’accord, proposez-lui d’utiliser un logiciel de time tracking. Un moyen idéal pour effectuer le suivi de vos heures de travail en tant que collaborateur.

Détaillons maintenant ensemble les 4 points importants que je viens d’évoquer. Ils vous permettront de prouver efficacement que vous télétravaillez bien (chez vous ou ailleurs) et que vous ne vous tournez pas les pouces.

#1 Être joignable pendant ses heures de travail

Prouver le télétravail : voici comment

Lorsque vous télétravaillez, de chez vous ou d’un autre endroit, vous devez être joignable pendant vos heures de travail. Ceci dans le but de permettre à votre employeur de vérifier si vous êtes bien en train de travailler. Ce qui parait tout à fait légitime.

Ces horaires de télétravail figurent normalement dans l’avenant à votre contrat de travail qui doit être établi obligatoirement.

Il faut noter que du côté de l'employeur, comme celui de l'employé, on note parfois des abus. Mais de manière générale, la mise en place du télétravail s’effectue normalement sans rencontrer de problème particulier.

En effet, cette méthode de travail en plein boom (merci Covid19 ;)) se base principalement sur une relation de confiance entre les personnes. Il appartient donc à l'employé comme à l'employeur de faire preuve de discernement dans sa mise en pratique.

Dans leur ensemble, les prises de contact réalisées quotidiennement s’effectuent avec les moyens de communication suivants :

  • Téléphone : ligne fixe ou mobile
  • Courrier électronique : via l’adresse email professionnelle et non personnelle
  • Logiciel de réunion type Zoom ou Google Meet

J’ajoute que pour que le télétravail fonctionne, les deux parties doivent rester flexibles et adaptatives aux horaires de chacune d’elles. De façon à instaurer un respect mutuel et essentiel à la bonne marche de l’entreprise.

#2 Partager son emploi du temps professionnel

C’est un bon moyen pour un employeur de vérifier et de garder une trace des heures travaillées par ses employés. Vous ne devez pas l’interpréter comme une méthode de contrôle inquisitrice.

C’est même plutôt dans votre intérêt que de partager votre emploi du temps avec la personne qui vous emploie. En indiquant et en partageant vos jours et horaires de travail précis, vous apportez une grosse partie des preuves de votre télétravail à distance.

Bien sûr, la mise en place de ce partage d’information doit être choisi et décidé en commun accord entre l’entreprise et son collaborateur (ou sa collaboratrice). De telle sorte que cette décision mutuelle devra être précisée dans l’avenant au contrat de travail (modalités du télétravail).

Côté pratique, le partage de l'emploi du temps peut se faire via des logiciels en ligne comme Google Agenda ou tout autre logiciel concurrent.

Sachez que ces outils en ligne sont très simples à utiliser et il est certain que vous comme votre employeur n’aurez aucun mal à les adopter.

#3 Rédiger un compte rendu sur le travail effectué et à effectuer

Pour qu’un employeur soit rassuré et confiant vis-à-vis de l'employé qui télétravaille, il doit pouvoir vérifier que le travail à bien été effectué : efficacement et dans les délais.

L’envoi d’un compte rendu quotidien avec les tâches (ou les objectifs) accomplies est un excellent moyen de prouver votre télétravail.

Prouver le télétravail en envoyant un compte rendu

Ce compte rendu peut être rédigé (de façon formelle ou informelle) en indiquant les détails précis sur sa journée de travail ainsi que les progrès réalisés durant la journée : évolution du traitement d’un dossier en cours, prospection réalisée, etc.

On peut même imaginer la mise en place d’un compte rendu hebdomadaire (établi plutôt vers la fin de semaine) qui résumerait tout le travail accompli à distance sur une période précise. En l’occurrence, la semaine où vous avez travaillé.

Attention, on parle ici d’un compte rendu qui doit être concis et précis dans le but d’être lisible rapidement. Pas d’un rapport de plusieurs pages qui vous obligerait à dépasser le temps horaire en télétravail.

#4 Utiliser un logiciel de time-tracking

J’ai eu l’occasion d’utiliser ce type de logiciel (en tant que client) il y a quelques années. À cette occasion, j’avais passé une commande à une personne travaillant dans la rédaction web en freelance.

Cette dernière m’avait alors laissé la possibilité de « surveiller » le temps passé sur le travail que je lui avais confié. Cela s’effectuait en temps réel.

J’avoue avoir trouvé ce moyen très pratique pour suivre la commande (facturée à l’heure) que j’avais passé. Il m’a permis de juger si le temps de travail effectué par le rédacteur était justifié.

Je sais pertinemment que certains d’entre vous ne seront pas à l’aise avec cet outil de travail et je trouve cela tout à fait normal.

Néanmoins, ce type de logiciel reste malgré tout un des meilleurs moyens de prouver le télétravail vis-à-vis de votre employeur Il présente même l’intérêt de rendre le travail plus collaboratif à distance.

Parmi les logiciels proposant le time-tracking, on peut citer les plus connus comme :

Conclusion : montrez-lui que vous êtes efficace au télétravail

De nombreuses entreprises adoptent maintenant le télétravail. Cela permet aux employés de gagner beaucoup plus de temps dans une journée (pas de temps de transport). Ce n’est là qu’un des avantages du télétravail.

Mais, il n’est pas toujours facile pour les employeurs et leurs superviseurs de déterminer qui travaille bien ou non.

En effet, certains employés peuvent être peuvent être distraits. D’autres peuvent rencontrer des problèmes d’autodiscipline ou de gestion du temps en raison de l’absence d’un supérieur.

D’où l’intérêt de travailler de chez soi comme vous le faites au sein de votre entreprise. En accomplissant correctement les tâches de travail qui vous sont confiées et en n’abusant pas des pauses qui vous sont octroyées.

Mais la clé du succès du télétravail consiste à montrer à la personne qui vous emploie que vous êtes efficace dans n’importe quel environnement. Et que vous pouvez télétravailler avec la même qualité que si vous étiez au bureau.

Pour terminer, il faut préciser que le télétravail ne s’exerce pas obligatoirement de son domicile. Si vous souhaitez connaitre la liste des autres endroits où il peut être exercé, je vous invite à lire cet article qui aborde le sujet.


Parmi les sources de cet article :